Nicolas Cornille (Kain) brille déjà

 
-EdA

And the winner is… Nicolas Cornille. Pas de quoi étonner tant il a marqué la catégorie des Messieurs I l’an dernier. Sur une quinzaine de tournois disputés dans la région, il s’est imposé une dizaine de fois.

Et cette saison, avant Dottignies, il s’est déjà imposé en salle à Kain et au TUM voici une semaine.

B-15,4 comme la saison précédente, Nicolas Cornille est français, d’origine lilloise et habitant Roubaix. Arrivé sur les courts à l’âge de six ans, il a connu les clubs de Wasquehal, Hem et Villeneuve d’Ascq. «J’avais envie de venir jouer en Belgique et j’avais envoyé des mails à gauche et à droite. Ce n’est qu’il y a trois ans que j’ai reçu une réponse des Peupliers d’Ath qui me proposaient de jouer en interclubs de juniors-vétérans. J’ai adhéré.»

Nicolas a alors régulièrement pris la direction de la Belgique pour les tournois d’été: «Chez nous, il n’y a pas grand-chose en juillet et en août. En plus, l’ambiance est différente ici; c’est plus convivial. En France, c’est plus prise de tête.»

Pour cette nouvelle campagne, il a revêtu une autre casaque. «J’avais rencontré trois fois Adrien De Coninck en tournois. On a sympathisé. Au fil de la conversation, il m’a expliqué son souhait d’organiser une formation d’interclubs en Nationale 4. Cela m’intéressait très fort, d’autant que je me rapprochais encore de mon domicile. En plus, je crois qu’on va être ambitieux et tenter de monter en N3.»

Professeur de tennis à Leers (F) et au TU Mouscron, Nicolas Cornille (37 ans) n’avait pu l’an dernier s’imposer au Criterium du Hainaut. «Du fait de ma nationalité, je n’ai pu disputer les championnats provincial et francophone. J’ai donc perdu les points de bonus. Par contre, je me suis imposé au masters…»

Pour Nicolas Cornille qui évolue en interclubs français à Villeneuve-d’Ascq (N3), l’aventure en N4 belge commencera le week-end prochain au Charles-Quint à Ganshoren.

Il s’y inscrira au sein d’une formation où l’on retrouvera Gatien Devos (B-15,2), Sébastien Tison (B-15,2), Baptiste Routier (B-15,1), Peter Fontenelle (B-15,1), Anthony Denis (B-15,1) et Adrien De Coninck (B-15,1). C’est ce dernier qui est à l’initiative de ce team en N4: «A titre personnel, je souhaitais pouvoir rencontrer d’autres adversaires. Pour le club, surtout, j’avais envie que l’on ait une vitrine qui valorise le travail effectué au niveau de l’école des jeunes. Il fallait aussi montrer notre aspect compétitif. Quand l’idée a pris forme, j’ai reçu un beau soutien de Bruno Rivière, responsable de l’école des jeunes. Je crois qu’il est faisable pour nous de rêver de quarts de finales nationales et d’ascension en N3.»