TENNIS

Kain invité surprise de la Nationale 3

 
Adrien De Coninck et les Kainois sont montés de division en… janvier à la suite d’un forfait.-ÉdA – 203471002729

 

C’est en début de saison dernière que le Kain Tennis Club a décidé d’aligner une formation en interclubs de nationale. «Et cela s’est fort bien passé, note Adrien De Coninck, l’un des moteurs de cette nouvelle équipe.

Nous sommes sortis de notre poule et avons accédé aux finales de septembre. Là, nous avons échoué contre un club néerlandophone pour un tout petit point lors d’un double.»

Kain avait très rapidement décidé d’entamer une nouvelle aventure en N4 avec l’ambition de passer cette fois à l’étage supérieur. Les choses se sont cependant emballées durant le mois de janvier dernier. À la suite d’un forfait, le TC a été invité à gagner la N3 dès 2015. «Nous avons été surpris. En réalité, on avait le choix de refuser cette promotion mais nous avons choisi de relever le défi.»

Avertis de leur montée alors que tous les autres teams avaient déjà formé leurs groupes, les Kainois ont décidé de repartir avec le noyau de base de l’an dernier diminué par quelques défections ou départs à l’étranger pour études. Anthony Denys, Nicolas Cornille, Baptiste Routier, Adrien De Coninck… seront encore de la fête en sus de quelques renforts français. «Jordan Decloet de Mons qui s’entraînait souvent avec nous a également décidé de nous rejoindre. Il s’agit d’un B-15 qui pourrait nous être précieux.»

Autant l’an dernier, Kain était nourri d’un solide appétit d’ascension, autant il se montre plus prudent cette saison. «Notre objectif sera le maintien, souligne Adrien De Coninck, avec la volonté de livrer de beaux matches. Il est clair que l’opposition sera d’un autre niveau qu’en 2014. Cette fois, nous rencontrerons des formations qui disposent déjà d’équipes en N1 et N2 et qui ont des noyaux très larges. Ce sera un beau challenge.»

L’aventure débutera ce dimanche à Fayenbois.

Kain évoluera à domicile le 10 mai contre le TCS Wimbledon et le 24 face au TC Beaufays.